Sommaire

RABC signifie « Risk Analysis Bio-contamination Control ».

La démarche RABC en blanchisserie et buanderie permet d'évaluer et de contrôler les risques de contamination biologique dans le domaine de l'entretien et du nettoyage des vêtements professionnels.

Principes de la démarche RABC

Dans le domaine médical, la propreté du linge est extrêmement importante. En effet, les textiles sont à l'origine d'environ 20 % des infections nosocomiales.

Formalisée dans la norme EN NF 14065, la méthode RABC est une technique d'analyse des risques de contamination microbiologique du linge. Sa mise en place a pour but d'asseoir un dispositif de management garantissant un niveau d'hygiène microbiologique optimal dans le domaine du textile.

Elle se déroule suivant 7 principes :

  • lister les dangers microbiologiques inhérents à l'activité spécifique prise en compte ;
  • déterminer des points de maîtrise ;
  • déterminer des niveaux limites de tolérance et des objectifs de traitement ;
  • mettre en place un système de surveillance ;
  • proposer des actions correctives ;
  • vérifier le système RABC ;
  • fournir une documentation récapitulative des risques et des solutions proposées.
Lire l'article Ooreka

À qui s'adresse la méthode RABC ?

La démarche RABC est un gage de sérieux autant que d'efficacité. Quel que soit le domaine d'activité, se tourner vers une entreprise de nettoyage textile ou une blanchisserie qui revendique cette méthode, c'est choisir une entreprise de qualité, fiable et expérimentée.

  • L'application de la norme EN NF 14065 est incontournable dans les blanchisseries qui travaillent pour le domaine hospitalier et qui doivent avoir une accréditation. Le linge nettoyé par ces entreprises est soumis à une batterie de contrôles qualité à chaque étape de son nettoyage,
  • Les blanchisseries qui n'ont pas besoin d'accréditation dans le domaine médical peuvent néanmoins faire la démarche volontaire vers la méthode RABC. Celle-ci peut en effet être réclamée lors de réponses à des appels d'offres ou par des entreprises soucieuses d'un entretien irréprochable de leur linge.
Lire l'article Ooreka

Matériel de blanchisserie

Les entreprises de blanchissage sont équipées de matériel haut de gamme qui sert aussi aux à certaines collectivités territoriales.

Si votre entreprise a des besoins en matière de blanchisserie, mieux vaut souvent qu'elle sous-traite auprès de professionnels. Néanmoins il est toujours possible de s'équiper :

  • de laveuses essoreuses simples ou aseptiques pour le domaine médical entre autres, avec des capacités allant jusqu'à 90 kg,
  • de séchoirs rotatifs semi-industriels ou industriels pouvant traiter jusqu'à 70 kg de linge simultanément,
  • de sécheuses repasseuses qui plient aussi le linge,
  • de tables de repassage aspirantes, soufflantes, chauffantes ou de presses,
  • de centrales vapeurs, etc.
Voir le projet Ooreka