Sommaire

Dans les secteurs de l'agroalimentaire, de la santé, mais également dans les services où la santé des salariés doit être prise au sérieux, les services d'hygiène sont susceptibles de réaliser des contrôles.

Cette démarche peut également être anticipée pour s'assurer de respecter la législation en vigueur.

Services d'hygiène officiels

Le millefeuille administratif français dispose de plusieurs organismes susceptibles de commander des contrôles dans les domaines de la grande distribution, de la restauration, ou des métiers de bouche.

  • Au niveau national, c'est la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) qui s'occupe de la sécurité sanitaire des espaces de production et des lieux de commercialisation.
  • À l'échelon départemental, les anciennes Directions Départementales des Services Vétérinaires ont été réintégrées dans les Directions Départementales de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations (DDCSPP).
  • Au niveau local, il existe des services rattachés aux collectivités territoriales, tels que les Services Communaux d'Hygiène et de Santé qui contrôlent les commerces alimentaires notamment.
  • Au sein de l'entreprise : le Comité d'Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT) des sociétés de plus de 50 salariés dispose de divers moyens légaux pour préserver leur environnement de travail et faire appel à des experts pour constater l'état sanitaire de l'entreprise.
Lire l'article Ooreka

Les contrôles d'hygiène dans les entreprises

Il existe 2 principaux types de contrôles d'hygiène en entreprise :

  • Les contrôles inopinés :
    • Ils sont réalisés par des organismes de surveillance sanitaire, notamment dans les domaines de l'agroalimentaire pour la vérification des critères d'obtention des labels et le suivi de la méthode normes HACCP
    • Les contrôles peuvent également se faire à la demande d'un tiers (par exemple un salarié qui se plaint de ses conditions de travail ou un client qui émet des doutes quant à l'hygiène des locaux de vente ou de production).
  • Les contrôles volontaires ou auto-contrôles : il est possible de faire appel à des sociétés de conseil en nettoyage pour vérifier la mise en place des bonnes pratiques d'hygiène au sein de l'entreprise ou se faire accompagner dans les démarches qualité (HACCP, RABC...)

Services d'hygiène : fonctionnement des contrôles

Les organismes chargés des contrôles d'hygiène vérifient l'application des règles de nettoyage des locaux ou de désinfection décontamination.

Dans certains secteurs spécifiques, les agents peuvent rechercher des contaminants particuliers, propres à l'activité. Ils font appel pour cela à des méthodes de microbiologie et des examens organoleptiques.

Lire l'article Ooreka
  • En premier lieu, les contrôles sont d'ordre visuel : les agents contrôlent la propreté des locaux (vérification de la présence de poussières, de tâches, présence de plantes, état des vitres, des sanitaires...
  • Ensuite, un contrôle bactériologique des surfaces peut être réalisé.
  •